cadre de vie

Travailler l’intégration paysagère

← retour

Le nouvel échangeur de Chambéry Nord vient modifier un aménagement existant. La zone est d’ores et déjà fortement urbanisée, notamment par des entreprises et des commerces dans la zone des Landiers. La qualité paysagère ne se situe donc pas sur le site même, mais dans les perspectives sur les montagnes, les zones vertes ou encore en direction du lac.

La réalisation d’une nouvelle bretelle de la VRU vers Annecy et l’A41 offre une opportunité pour embellir les abords de l’échangeur autoroutier et donner une perspective vers Technolac. Tout d’abord, la bretelle a été dessinée pour utiliser un minimum d’espace et coller au plus près des ouvrages existants. L’étalement des infrastructures routières est ainsi limité et le foncier reste disponible pour d’autres usages. Surtout, la bretelle offre une façade sur la VRU, axe structurant du territoire et de la mobilité dans l’agglomération. AREA a proposé à un groupe d’artistes locaux de s’en emparer pour réaliser une fresque en lien avec le territoire et avec la zone d’activités économiques de pointe de Technolac. Elle prolongera le lac vers la ville et ouvrira une perspective vers le Bourget en venant de Chambéry. Côté de la zone des Landiers et de ses activités économiques, le mur de soutènement sera largement végétalisé pour apporter du vert à un univers gris et minéralisé.