le chantier

Objectif fluidité

← retour

Si la sécurité reste l’objectif prioritaire pour AREA, l’aménagement de l’échangeur de Chambéry-Nord vise également à apporter plus de fluidité aux circulations sur des axes où le trafic a fortement augmenté au cours des dernières décennies. Avant la relance de travaux importants, AREA refait le point sur les bénéfices de l’aménagement final.

« Le couple fluidité et sécurité vont ensemble », explique Sandra Quivet, conductrice d’opérations pour AREA. « La fluidité apporte en plus moins de stress pour les usagers, plus de confort de circulation et sécurise les temps de parcours, ce qui est primordial dans cette zone où l’activité économique est importante. »

Comme pour la sécurité, la fluidité des circulations sur les différentes voiries sera renforcée par la séparation des flux. « La bretelle de la VRU vers l’A41 en direction d’Annecy permettra de ne plus passer par la barrière de péage : le trafic ne sera plus amené en un seul et même point pour rejoindre l’A41 direction Aix/Annecy ou l’A43 direction Lyon, ce qui devrait limiter la congestion, notamment aux heures de pointe », enchérit Sandra Quivet. « Sur cette même bretelle, nous implantons une entrée sans ticket qui ne nécessite plus de s’arrêter pour prendre un ticket ou de ralentir pour la reconnaissance de son badge. C’est l’assurance d’un trafic plus fluide également. »

Avec l’ajout d’une voie sur les ouvrages de franchissement de la Leysse, les clients d’AREA pourront choisir en amont leur direction et leur file. Les entrecroisements seront limités et ralentiront donc moins le trafic. Même chose sur la VRU dans le sens Chambéry vers péage où l’ajout d’une voie en amont de l’échangeur avec l’autoroute facilite le choix de sa direction et permet d’accueillir un trafic important (notamment aux heures de pointe du matin et du soir) sans engorgement.

Ghislain De Louvencourt, chef du district Lyon-Chambéry, ajoute : « En cas d’incident, le nouvel échangeur va permettre aussi d’intervenir plus facilement pour nos équipes. Nous aurons plus de place et plus de possibilités pour gérer le trafic. Nos interventions devraient être moins nombreuses, plus rapides, plus courtes et moins gêner la circulation. Là aussi, les clients d’AREA et les usagers de la VRU y gagneront certainement en fluidité et verront leurs temps de parcours plus sécurisés, notamment pour les domicile-travail. »