le chantier

Nouveau giratoire de Villarcher-Marais : une opération qui tourne rond !

Dans le cadre du nouvel échangeur de Chambéry-Nord, AREA intervient aussi directement dans la zone des Landiers. Le chantier y débute par le réaménagement du giratoire de Villarcher-Marais : une opération pour la sécurité des usagers, pour améliorer l’accès aux commerces et aux entreprises, mais aussi intégrée et indispensable au nouvel échangeur dans sa globalité.

Pourquoi réaménager le giratoire de Villarcher-Marais dans la zone des Landiers ?

Le projet du nouvel échangeur de Chambéry prévoit de déplacer plus au Nord l’accès à la zone des Landiers depuis la Voie Rapide Urbaine (VRU). L’actuelle entrée n’est pas compatible avec le nouvel échangeur et ses circulations : elle risquerait d’entraîner des remontées de file importantes et accidentogène ; la circulation ne serait évidemment pas fluidifiée, à l’opposé des objectifs du projet.

Le nouvel accès se situera au droit du giratoire de Villarcher-Marais. Actuellement, ce dernier s’avère déjà trop petit et mal dessiné pour les flux de circulations qu’il absorbe et pour la desserte satisfaisante des commerces.

L’aménagement doit donc débuter par sa redéfinition pour lui donner toutes les qualités de circulation attendues. 

C’est l’occasion également pour AREA d’intervenir directement dans le tissu urbain pour améliorer la sécurité des circulations et la qualité des infrastructures d’accès aux commerces et entreprises de la zone. Cet axe fait partie des objectifs d’AREA après et pendant le chantier.

Que va apporter le nouveau giratoire ?

À l’issue du chantier, le giratoire offrira un rayon plus important et des voiries élargies. La signalisation et le marquage seront renforcés et adaptés pour une meilleure sécurité de tous les usagers. L’accès aux commerces sera plus simple, plus visible et mieux indiqué. Enfin, évidemment, la circulation sur le giratoire et les rues qui le desservent (avenue de Villarcher, rue des Marais, entrées et sorties des commerces…) y sera plus fluide, limitant les remontées de file, notamment sur la VRU.

Avant

Après

Comment vont s’organiser les travaux pour cet aménagement ?

Le chantier du giratoire Villarcher-Marais qui a débuté en octobre 2020 et qui se terminera au cours du premier trimestre 2021, s’organise en trois grandes phases d’intervention:

  • Dans la première, les entreprises mènent des travaux préparatoires en extérieur du giratoire existant. 
  • La deuxième phase consiste à réaliser le nouveau giratoire lui-même et à supprimer celui existant.
  • En troisième phase, le chantier se concentre sur le raccordement des voiries au nouveau giratoire, la réalisation des enrobés et la mise en circulation.

L’aménagement sur la zone des Landiers se poursuivra début 2021 par le nouvel accès à la zone des Landiers depuis la VRU.

Puis-je toujours circuler sur la zone des Landiers et accéder aux commerces ?

Pendant la phase de chantier, AREA et les entreprises intervenantes maintiennent les circulations et l’accès aux commerces et aux entreprises, y compris au droit du giratoire. Les vitesses seront limitées à 30 km/h et les équipes intervenantes protégées par blocs provisoires afin d’assurer la sécurité de tous pendant les travaux.

Pendant certaines phases, des limitations spécifiques sont mises en place :

  • Lors de la première phase et de la dernière phase, la rue des Marais est fermée en sortie du giratoire. Elle reste accessible dans son intégralité, via une déviation par l’avenue de Villarcher. 
  • Les accès à Castorama sont modifiés également en fonction de l’évolution du chantier. Pendant la première phase, l’entrée se fera ainsi par la sortie actuelle et l’entrée habituelle se voit fermée. Puis, en seconde phase, l’entrée habituelle est réouverte et l’accès par la sortie est fermé.
  • Dans cette seconde phase, les modifications de circulation sont les plus importantes. Le giratoire est supprimé et les rues de Villarcher et des Marais sont totalement reprofilées en partie avec des voiries provisoires avec des « cédez-le-passage » pour réguler les circulations.
  • L’avenue de Villarcher sera coupée seulement deux nuits complètes pour la réalisation des enrobés. Les circulations seront déviées par la VRU.

Pré Marquis : un chemin décalé de quelques mètres

le chantier

Les travaux d'aménagement du nouvel échangeur de Chambéry prévoient un élargissement de la bretelle d'accès à l'autoroute A43 en direction de Lyon. Pour mener à bien ce projet, il est nécessaire de décaler le Chemin de Pré Marquis de quelques mètres.

53 heures chrono !

le chantier

Si vous avez aimé la série télé 24 heures chrono, la réalisation du pont de la nouvelle bretelle vers l’A41 devrait vous tenir en haleine. Le chantier nécessitait la coupure de la circulation des trains. AREA, en partenariat avec la SNCF, avait programmé 53 heures d’intervention pour poser le tablier de l’ouvrage au-dessus des voies de chemin de fer. Un défi à relever pour AREA et Omnis structures Conseils, l’entreprise en charge de l’ouvrage. Retour sur ce scénario haletant avec Frédéric Peigue, chargé d’affaires et chef de projet chez Omnis structures Conseils.

Chantier forestier en urgence !

le chantier

Début octobre, l’entreprise Terry intervient sur le couvert boisé au nord et au sud de l’A43, au niveau de l’échangeur de Chambéry.

La rue de Belle Eau se refait une beauté

le chantier

La nouvelle bretelle de la VRU enjambe les voies ferrées et la rue Belle Eau. Son calendrier de réalisation en fait le premier ouvrage réalisé pour le nouvel échangeur de Chambéry Nord.

Limiter les perturbations de circulation

le chantier

Pendant le chantier, tout sera mis en œuvre pour limiter les impacts sur les voiries structurantes (A43, A41 et VRU), mais aussi sur les voiries locales desservant les zones économiques ou résidentielles.

Des trains sous les ponts…

le chantier

Le calendrier du chantier a une contrainte majeure : la réalisation du pont sur les voies de chemin de fer au niveau de la bretelle entre la VRU et l’A41 vers Annecy.